Archives du mot-clé Marseille

Sécurité Allauch : Braquage de carrefour market

sécurité commerce

Vidéosurveillance commerces

A une vingtaine de kilomètres de Marseille et plus exactement à Alauch, deux malfaiteurs ont braqué Carrefour Market situé à l’avenue du 7e Régiment des tirailleurs algériens. D’après les images de la vidéosurveillance du commerce se sont dissimulés dans un véhicule stationné sur le parking aux alentours de 5h30 dans l’attente de l’employé qui détient la clé des coffres.

Toujours selon la caméra de surveillance du magasin les deux braqueurs étaient cagoulés et gantés et ils ont agressé l’employé dès son arrivée tout en le menaçant d’une arme. L’un des braqueur a même tiré un coup en l’air pour intimider les autres employés présents sur les lieux. Les deux malfaiteurs ont pu empocher entre 20 et 30 000 euros avant de prendre la fuite à bord de leur voiture.

Sécurité Marseille: blessé au couteau en secourant une jeune femme agressée

Caméra de surveillance Marseille

Vidéosurveillance Marseille

Deux jeunes gens abordent une jeune femme à l’arrêt de bus sur le boulevard Michelet, dans le 8e arrondissement de Marseille et essaient de l’agresser devant des caméras de surveillance et des témoins qui ne réagissent pas. Et c’est alors qu’un jeune tunisien de 26 ans réagit pour tenter de dissuader les deux agresseurs d’attaquer la fille et c’est là qu’ils se sont pris à lui ont lui assénant trois coups de couteaux au niveau du thorax, de l’épaule et du mollet.

La BAC alertée par la suite a visionné les images de vidéosurveillance et a pu mettre la main sur les agresseurs. La jeune femme s’est sortie indemne et le jeune sauveteur a été transporté à l’hôpital de la Timone dans un état critique.

 

 

Vidéosurveillance Marseille: deux morts et un blessé grave dans le mitraillage d’une épicerie

Vidéosurveillance Marseille

Caméra de surveillance à Marseille

Dimanche matin  était sanglant à Marseille, lorsque deux hommes ont été tués et un troisième grièvement blessé lors d’une fusillade vengeresse. Vers 5h30 du matin des coups de feu ont été tirés dans une épicerie du boulevard Maison Blanche, et d’après les images de caméra de surveillance deux hommes sont entrés dans le commerce  et ont ouvert le feu faisant deux morts et un blessé. Les policiers qui ont visionné les enregistrements de la caméra de surveillance essaient toujours de mettre la main sur les tueurs et ils évoquent la thèse du règlement de compte étant donné que les victimes sont elles même connues des forces de l’ordre.

 

 

Sécurité Marseille: Un homme nu se jette dans une fontaine

séurité mrseilleSous l’objectif de la vidéo-protection et le regard médusés des passant, un homme  de 42 ans,  s’est jeté du haut de la fontaine de la place Estrangin à Marseille. l’incident a eue lieu aux alentours de midi alors que cet espace est très bandé. Le monsieur s’est dévêtu avant de pendre son élan et de sauter dans le vide.

La vidéosurveillance a filmé l’arrivée de la police et des pompiers qui ont été alertés, afin de porter assistance à cet homme qui a été blessé à plusieurs endroits, ce qui a nécessité on transport à l’hôpital de la Timone.

 

Des arnaqueurs aux distributeurs de billet interpellés grâce aux caméras

caméras distributeur billetLa police judiciaire a décelé une bande d’arnaqueurs aux distributeurs de billet.

Les victimes ont été appréhendé grâce à la fameuse technique du « collet Marseillais », qui consiste a placer un support métallique identique à celui des vrais au dessus d’un distributeur de billets afin de bloquer la carte bleu de la victime.

En une journée, les voleurs se sont emparés de 2 000 €. Alertés par les victimes, les enquêteurs ont analysé les caméras de vidéosurveillance placé au dessus du distributeur et les systèmes de sécurité de la ville installé par des professionnels de vidéosurveillance à Marseille. Les images de vidéo ont permis d’identifier deux coupables.

Les deux hommes attendent leur jugement. Il pourrait y avoir d’autres victimes.

Elles dévalisent leurs amants et sont retrouvées grâce à la vidéosurveillance

marseilleDeux jeunes femmes et complice ont été placé en garde à vue à la suite de nombreuses escroqueries.

Le trio avait un stratagème bien rodé, les deux jeunes femmes de 20 et 22 ans attiraient les hommes sur des sites de rencontre. Après quelques messages coquins sur le net, elles proposaient une rencontre dans un hôtel de la ville. L’homme acceptait, seule ou à ensemble, elles se rendaient sur le lieu de rendez-vous et se soumettaient aux clients. Profitant de l’inattention de ces derniers, elles en profitaient pour subtiliser leurs affaires : ordinateurs, portable, argent liquide… et prenaient ensuite la fuite. Le tout sans aucune menace.

Les enquêteurs laissent entendre, qu’il y aurait plus de dix victimes. Ces agissements crapuleux auraient débuté en début d’année. C’est les caméras de vidéosurveillance qui mettront fin à ce manège. Suite à une plainte, les enquêteurs analysent les différents systèmes de sécurité de l’hôtel. Les suspects, connu des services de police, sont rapidement reconnus et interpellés.

La ville aide les hopitaux pour s’équiper en système de vidéosurveillance

Depuis plusieurs mois, les centres hospitaliers de la ville subissent de nombreuses agressions (voir article précédent). La mairie a donc décidé d’offrir la somme de 500 000 euros afin d’équiper ses hôpitaux de caméras de vidéosurveillance.

Ce système de vidéo-protection permettrait d’assurer la sécurité des patients et du personnel soignant des différents établissements.

La ville va faire prochainement appels à des installateurs de caméras de sécurité à Marseille.

Le coût des caméras de vidéo-protection est estimé à 1.7 million d’euros. L’assistance publique des Hôpitaux laisse un appel d’offre. Ces installations peuvent être subventionnés à hauteur de 50 % par l’État.

La présence de la vidéosurveillance fait diminuer la délinquance

Cette année, les vols à l’arraché de colliers connaissent une baisse spectaculaire de 65%, alors même que le prix de l’or ne cesse d’augmenter. Le préfet de police de Marseille a annoncé que depuis le début de l’année 357 vols de collier à l’arraché ont été commis contre 10 000 faits en 2013.

La ville explique cette baisse, grâce aux systèmes de vidéosurveillance de plus en plus puissants et présents à Marseille. En plus de la vidéosurveillance, des moyens de communication axée sur la répression et la prévention ont permis de faire diminuer la délinquance. Egalement, pour parer à d’éventuels risques, certains habitants ne porte plus de bijoux apparent dans les rues de la ville.

Pour lutter contre ce phénomène, faire appel à des installateurs de vidéosurveillance à Marseille, Aubagne, Istres, et Marignane est indispensable afin de mettre en place un système de vidéosurveillance performant et adapté, qui permet d’assurer la sécurité des habitants et des commercants.

Marseille : un détrousseur arrêté grâce à la vidéosurveillance

Repéré par les caméras de vidéosurveillance, un jeune homme est soupçonné d’avoir délesté plusieurs victimes de leur portefeuille et téléphone portable.

Il agissait avec une méthode bien rodée, généralement sur des victimes éméchées ou assoupies. L’homme s’approchait de ses victimes lorsqu’elles étaient en train de retirer de l’argent à un distributeur. Au fil de la conversation, il en profitait pour faire leur faire les poches.

Grâce aux images de vidéosurveillance, la patrouille de police a arrêté l’homme.

Déjà condamné pour les mêmes faits, cet homme de 27 ans venait tout juste de sortir de prison. Il a été placé en garde en vue. Le préjudice s’élève à 1 000 €, il aurait agit sur près de 3 victimes.

Depuis plusieurs mois, la police de Marseille tente lutter contre cette forme de délinquance, en hausse. A l’approche des fêtes de fin d’année, elle a renforcé ses patrouilles dans la ville .

 

Vidéosurveillance dans les rames de la RTM

Il y a un an, suite à un afflux de population important, la décision avait été prise de conserver les horaires du métro Marseillais et de laisser les rames en circulation jusqu’à une heure du matin. Cependant, la fréquentation des transports en commun a considérablement baissé depuis. Cela est notamment dû au sentiment d’insécurité qui règne dans les transports nocturnes. Seulement 0.5% de la population Marseillaise empruntent le métro de nuit.

 

Pourtant la RTM a mis en place beaucoup de dispositifs pour assurer la fréquentation de ses trains. On peut déjà noter une baisse considérable des incidents sur le réseau.

Pour 2015, la RTM souhaite installer des caméras de vidéosurveillance sur l’ensemble de ses rames. Cela permettrait de diminuer l’idée d’insécurité et rehausserait peut être l’usage du métro de nuit.